image description

La Fécondation in vitro avec vos propres ovules et le sperme de votre partenaire

La Fécondation in Vitro avec ovules propres et sperme du partenaire est une technique de laboratoire consistant à féconder les ovules, préalablement extraits, avec les spermatozoïdes de votre partenaire.

Première Visite
2 heures 2 heures
Première Visite
Diagnostic et début du traitement
Première Visite
15 jours
Première Visite
Deuxième Visite
Deuxième Visite
3 à 5 jours 3-5 jours
Deuxième Visite
Extraction des ovules et transfert

Nous vous informerons
2 ou 3 jours avant la date exacte

En moins d'1 mois vous pouvez être enceinte
En moins d’
1 mois
vous pouvez être enceinte
Combien de temps le traitement dure-t-il?
Nous vous confirmons le traitement et vous pouvez commencer le jour même
Nous vous confirmons le traitement et vous pouvez commencer le jour même
Votre partenaire doit laisser un échantillon de sperme pour analyser sa viabilité
Votre partenaire doit laisser un échantillon de sperme pour analyser sa viabilité.
Le traitement se fait à la maison
Le traitement se fait à la maison

Comment cela fonctionne?
Stimulation
Les ovaires sont stimulés avec des hormones pour produire des follicules.

Contrôle
La taile et quantité de follicules produits sont contrôlés par des échographies.

Extraction
Le prélèvement des ovules se fait par aspiration.

Fertilisation
À l’aide d’une aiguille microscopique, un spermatozoïde est introduit dans l’ovule.

Incubation
Dans le laboratoire, après 1 ou 2 jours, les ovules fécondés se transforment en embryons.

Transfert
1 ou 2 embryons sont sélectionnés, chargés dans un fin cathéter et introduits dans l’utérus.

La Fécondation in vitro avec vos propres ovules et le sperme de votre partenaire
OVAIRE
UTERUS
VAGIN
A

Stimulation. Les ovaires sont stimulés avec des hormones pour produire des follicules
B

Contrôle. La taile et quantité de follicules produits sont contrôlés par des échographies
C

Extraction. Le prélèvement des ovules se fait par aspiration
D

Fertilisation. À l'aide d'une aiguille microscopique, un spermatozoïde est introduit dans l'ovule
E

Incubation. Dans le laboratoire, après 1 ou 2 jours, les ovules fécondés se transforment en embryons
F

La Fécondation in Vitro avec vos propres ovules et sperme du partenaire est une technique de laboratoire consistant à féconder les ovules, préalablement extraits, avec les spermatozoïdes de votre partenaire. Une fois fécondé, l’ovule se transforme en pré-embryon et gagne l’utérus pour y poursuivre son développement.

Généralement, lors d’un cycle menstruel normal, il ne se développe qu’un ovule par mois. Comme il est souhaitable, pour la fécondation in vitro, de disposer de plus d’un ovule, les ovaires doivent être soumis à une stimulation hormonale pour amener à maturité plusieurs ovules au même moment. Ce type de fécondation in vitro est idéal lorsque les spermatozoïdes sont en quantité insuffisante ou si l’on souhaite pratiquer une insémination artificielle, ou encore lorsque les trompes de Fallope sont obstruées ou endommagées, puisqu’il n’existe pas d’autre moyen de tomber enceinte. Cette technique est également recommandée après plusieurs tentatives infructueuses d’insémination artificielle.

Contrôle et stimulation des ovaires

1. Contrôle et stimulation des ovaires

On stimule les ovaires en administrant des hormones (folliculostimuline FSH et, dans certains, lutéostimuline LH), et on contrôle le déroulement du cycle avec des Ècographies jusqu’à ce que le nombre et la taille des follicules soient appropriés. C’est à ce moment-là, grâce à l’administration d’une autre hormone qui imite la LH (ou lutéostimuline), celle qui induit naturellement l’ovulation, que l’on provoque la libération de l’ovule.

Extraction des ovules et fécondation in vitro

2. Extraction des ovules et fécondation in vitro

L’extraction des ovules se fait par ponction et aspiration des follicules. C’est un procédé qui requiert une anesthésie par sédation. Une fois extraits, les ovules sont conservés quelques heures dans un milieu de culture, tandis qu’on prépare le sperme en isolant les spermatozoïdes mobiles.

Si la technique choisie est l’ICSI (micro-injection d’un spermatozoïde dans chaque ovule mûr), les ovules sont « dénudés », C’est à dire qu’on enlève la couronne de cellules qui les entoure, puis on injecte un spermatozoïde dans chacun d’eux.
Dans notre centre, et sauf contre-indication, nous pratiquons l’ICSI dans 99% des cas. Avec les FIV classiques, les spermatozoïdes (50 à 100 000) sont plongés dans le milieu de culture où se trouvent les ovules. Le lendemain, on vérifie combien d’entre ces derniers ont été fécondés.

Évidemment, plus il y a d’ovules et meilleure est la qualité du sperme, plus grandes sont les chances d’obtenir des embryons. Cette technique présente toutefois un inconvénient : les taux de fertilisation en sont plus faibles, car le spermatozoïde n’est pas introduit directement dans l’ovule.

Transfert

3. Transfert

Le lendemain de l’extraction et de l’ICSI des ovules, on sait combien d’entre eux ont été fécondés. Les 2 ou 3 jours suivants, ces ovules fertilisés se transforment en pré-embryons prêts à être transférés dans l’utérus.

Le jour du transfert, on sélectionne les pré-embryons qui présentent les meilleures caractéristiques de développement. La loi nous autorise à transférer jusqu’à 3 embryons, mais le nombre moyen le plus habituel est de 2.

Les pré-embryons, introduits dans un cathéter très fin, sont conduits par le gynécologue jusqu’au fond de l’utérus. L’anesthésie n’est pas nécessaire. Sur les pré-embryons transférés, généralement un seul s’implante ; il faut toutefois savoir qu’il peut arriver que plusieurs le fassent, donnant alors lieu à une grossesse multiple.

Cryopréservation

4. Cryopréservation

Les pré-embryons qui n’ont pas été transférés sont congelés dans de l’azote liquide (cette cryopréservation est connue sous le nom de vitrification), après quoi, convenablement étiquetés, on les stocke dans la banque d’embryons. Ils pourront être utilisés lors de cycles ultérieurs si la première tentative n’est pas fructueuse. Évidemment, le traitement de préparation de l’utérus pour un transfert d’embryons congelés est beaucoup plus simple puisque la stimulation et l’extraction d’ovules ne sont pas nécessaires.

Taux de réussite Fécondation In Vitro avec ovules propres et sperme du partenaire
  • En conditions normales
     

    Pour un jeune couple censé être fertile, la probabilité de grossesse après un mois de rapports sexuels sans protection ne dépasse pas 17%. Ce pourcentage baisse sensiblement lorsque la femme a plus de 35 ans.

  • -de 34 ans
  • de 35 à 37 ans
  • de 38 à 40 ans
  • +de 40 ans

Découvrez maintenant comment nous pouvons vous aider