Que faire à l’issue du traitement?

 

Puis-je voyager après le transfert ou l’insémination?

Nous vous conseillons de passer la nuit près de la Clinique après avoir reçu votre traitement parce que c’est un jour de grandes émotions. Cependant, la plupart d’entre eux ne peuvent rester et rentrent chez eux en avion, en train ou en voiture. Il n’y a aucun problème avec le transport (vibration, altitude…). Vous pouvez voyager sans souci et sans devoir être allongée tout le temps.

Que faut-il éviter de faire après le transfert ou l’insémination?

Nous vous conseillons de ne pas porter de valises ou de choses lourdes et de ne pas pratiquer de sports intenses. Lorsque les embryons auront été transférés, ce sera une grossesse normale, comme celle de n’importe quelle femme enceinte. Une femme ne sait pas qu’elle est enceinte, de façon naturelle, jusqu’au mois suivant lors du test de grossesse suite à l’absence des règles: l’embryon s’est développé indépendamment de son style de vie.

Sachant que nous travaillons avec des grossesses à risque ou difficiles à obtenir, nous vous conseillons d’éviter le stress, le sport intense et de porter du poids, mais vous pouvez mener une vie normale. En ce qui concerne l’alimentation, vous devrez vous nourrir de façon saine et éviter les aliments et boissons peu recommandables pendant la grossesse (alcool, café, poisson cru…).

Les rapports sexuels ne sont pas contre-indiqués, plusieurs études scientifiques montrent que les taux de grossesse sont les mêmes avec ou sans abstinence sexuelle après le transfert.

Le facteur psychologique joue un rôle sur les résultats et il vaut mieux avoir l’esprit occupé jusqu’au test de grossesse.

Que faire en cas de petites pertes de sang et/ou de douleurs avant de faire le test de grossesse?

Ne soyez pas inquiète, cela arrive souvent. Le traitement mais aussi le début de la grossesse peuvent occasionner des douleurs, une fatigue, un gonflement des seins, une rétention de liquides et des saignements légers. Ce n’est ni bon ni mauvais en soi, c’est fréquent.

Les légers saignements ne sont pas graves en général, et ils ne sont pas forcément un signe de fausse couche. Le transfert a eu lieu quelques jours avant ces symptômes et bien que les embryons ne se soient pas implantés, vous ne pouvez pas vous en rendre compte puisque cela n’entraîne pas forcément des saignements. La prise répétitive de progestérone par voie vaginale peut vous provoquer quelques irritations et peut vous causer des saignements légers. Les douleurs et la fatigue peuvent être la conséquence du traitement hormonal.

Beaucoup de femmes enceintes de façon naturelle ou avec des traitements de fertilité ont ces symptômes au cours des 3 premiers mois de la grossesse : nous conseillons le repos et de mener une vie tranquille.

Vous pouvez consulter votre gynécologue pour savoir d’où proviennent les légers saignements s’ils persistent et sont accompagnés de douleurs, afin de faire un examen et d’écarter des complications peu fréquentes comme une grossesse extra-utérine.

Et si je ne sens rien au cours de ces 2 semaines?

Chaque femme réagit de façon différente à chaque grossesse. Toutes n’ont pas de symptômes et ce n’est ni bon ni mauvais en soi non plus. Il n’y a pas à ressentir quelque chose de différent à ce que vous ressentiez sous traitement hormonal puisque 2 semaines, c’est trop tôt pour que le corps réagisse déjà à une grossesse. Il vaut mieux attendre le test de grossesse.

Puis-je faire le test de grossesse avant la date indiquée par le médecin?

Nous conseillons de faire le test de grossesse à la date indiquée par le médecin parce que si vous le faites trop tôt, il peut être négatif alors qu’il serait positif à 2 semaines. Vous devez continuer le traitement hormonal jusqu’à cette date et vous ne l’interromprez qu’après avoir parlé avec l’équipe médicale de la clinique EUGIN.

Le traitement que nous vous prescrivons peut vous aider à tomber enceinte et vous devrez le suivre pendant les premières semaines de grossesse pour éviter une possible fausse couche. Lors des traitements de procréation assistée, vous prendrez des hormones en quantités supérieures à la normale afin de reproduire le modèle des taux hormonaux du début de la grossesse.

Retour aux Questions Fréquentes

Votre première visite, sans engagement