Réceptrices et donneuses d’ovules

Receveuses d’ovocytes

Nous classifierons comme receveuse d’ovocytes toute patiente ayant besoin de ceux d’une autre femme, du fait de l’incapacité de ses propres ovocytes à obtenir une grossesse, que ce soit pour absence ou anomalie. Les femmes ayant besoin de cette technique peuvent être réparties en deux grands groupes :

  1. Femmes sans fonction ovarienne
  2. Femmes avec fonction ovarienne

1. Femmes sans fonction ovarienne

Dans ce groupe, nous inclurons:

  • Les femmes avec défaillance ovarienne primaire. Il s’agira généralement de femmes atteintes de dysgénésie gonadale due à une altération numérique ou bien structurelle des chromosomes.
  • Les femmes atteintes de ménopause précoce (avant 40 ans) indépendamment de la cause.
  • Les femmes ménopausées. Chez EUGIN, on considère que la ménopause en dessous de 45 ans n’est pas une contre-indication pour cette technique. En ce qui concerne les femmes entre 45 et 50 ans, nous pensons qu’il faut individualiser les cas et effectuer au préalable une bonne évaluation gestationnelle.

2. Femmes avec fonction ovarienne

Dans ce groupe, nous inclurons:

  • Les femmes présentant des anomalies génétiques contre-indiquant l’utilisation de leurs propres ovocytes afin d’éviter des problèmes avec la descendance.
  • Les femmes ayant subi des échecs répétés de FIV, que ce soit en raison d’une faible réponse, d’un défaut de fécondation ou de l’absence de grossesse après 3 ou 4 tentatives (échec d’implantation).
  • Les femmes avec défaillance ovarienne cachée. Il s’agirait de femmes ayant besoin de Techniques de Reproduction Assistée et dont le profil hormonal basal serait altéré, ce qui laisserait supposer une faible réponse à la stimulation ovarienne pour FIV.
  • Les femmes souffrant de fausses couches à répétition laissant supposer un facteur génétique.

Donneuses d’ovocytes

Il s’agit de patientes qui offrent de manière anonyme et altruiste leurs ovocytes pour des patientes qui en ont besoin. Ces patientes doivent réunir une série de caractéristiques:

  • Avoir entre 18 et 35 ans.
  • Présenter un test négatif de Maladies Sexuellement Transmissibles (MST) : infections, hépatites B et C, VIH, chlamydiae, gonocoque.
  • Ne pas avoir d’antécédents familiaux de maladies à transmission génétique.
  • Avoir un bon état de santé aussi bien physique que psychique.