Les recherches d’Eugin au niveau de la procréation assistée

Eugin développe conjointement avec de prestigieuses universités du monde entier des recherches afin d’approfondir les connaissances sur la fertilité et pouvoir ainsi aider davantage de femmes à réaliser leur rêve de devenir mères. Actuellement, Eugin dirige des études et des recherches portant sur tout le processus de la grossesse.

Les recherches d’Eugin au niveau de la procréation assistée

L’étude des ovules: essayer d’éviter l’erreur lors de la fécondation

A l’heure actuelle, Eugin développe conjointement avec l’Université de Milan une recherche au cours de laquelle les ovules sont étudiés au niveau moléculaire dans le but de pouvoir exclure ceux présentant des malformations et étant plus propices à causer des anomalies au niveau du développement de l’embryon. Cette recherche est menée dans une nouvelle perspective qui la rend pionnière dans le monde de la procréation assistée.

Les recherches d’Eugin au niveau de la procréation assistée

L’étude des spermatozoïdes: des cas de stérilité masculine

Eugin, en collaboration avec l’Université de Gent est en train de mener une recherche concernant l’application d’une technique innovatrice de procréation assistée l’Artificial Oocyte Activation (AOA), dans le but d’aider des patientes, ayant à plusieurs reprises été victimes d’erreurs lors de fécondations, à tomber enceintes. Il s’agit de couples qui, malgré le fait que la femme soit jeune et possède une bonne réserve ovarienne, ne parviennent pas à la fécondation de l’ovule.

Dans ces cas, on étudie le spermatozoïde afin de confirmer que celui-ci est la cause de l’erreur lors de la fécondation. Dès que l’anomalie est détectée, on lui injecte une substance qui lui manque pour faire en sorte qu’il réagisse bien et parvenir à ce que la fécondation ait lieu. L’AOA est une technique pionnière présentant des résultats très prometteurs et par rapport à laquelle Eugin se trouve à l’avant-garde.

L’étude de l’embryon: penser à la santé des futurs enfants

Afin de mieux connaître la santé des futurs enfants nés par le biais de la procréation assistée, Eugin a planifié une recherche avec l’Université de Leeds. Pour cela, on compare des embryons de provenances différentes, de couples avec et sans problèmes de fertilité, pour détecter s’il existe une anomalie qui ait un rapport avec le développement des maladies génétiques.

Études des émotions des patientes pendant le traitement

Afin de pouvoir offrir à nos patientes le meilleur soutien psychologique avant, pendant et après le traitement, l’équipe de chercheurs d’Eugin, en collaboration avec Université de Cardiff est actuellement en train d’évaluer comment elles se sentent pendant le processus. L’objectif vise à savoir comment elles ressentent, comment elles vivent ce processus et à nous assurer de pouvoir leur offrir le plus grand soutien afin de faire en sorte qu’elles se sentent le mieux possible pendant tout le traitement.

Si vous voulez accéder à nos publications scientifiques, cliquez ici

Dernière mise à jour: mai, 2015
Votre première visite, sans engagement