La question de la ressemblance lorsqu’on doit passer par le don

Renoncer à son patrimoine génétique est une douleur et une blessure narcissique incommensurable

Lorsque vous ne pouvez utiliser vos propres ovules pour obtenir une grossesse, le médecin vous orientera vers une fécondation in vitro avec les ovocytes d’une donneuse. C’est une technique de reproduction assistée qui obtient de très bons résultats et pourtant, pour la plupart des couples ce sera une nouvelle et un diagnostic difficile à entendre et à accepter.

Renoncer à son patrimoine génétique est une douleur et une blessure narcissique incommensurable. Beaucoup de questions se bousculent dans votre tête et c’est légitime. La question de la ressemblance avec la donneuse vous angoisse. Cette donneuse, comment est-elle ? Comment est-elle choisie ? Qu’est-ce qu’elle aime faire ? A-t-elle une passion ? De l’humour ? Est-elle discrète ou au contraire extravertie ? A-t-elle un bon caractère ? A-t-elle fait des études ? Est-elle sportive ? Grande ? A quoi ressemble-t-elle ? Et surtout, celle qui vous hante jour et nuit, c’est celle de savoir si votre bébé lui ressemblera. Vous avez l’impression que vous vivrez le reste de votre vie avec un fantôme à vos côtés.

Pourtant, beaucoup d’enfants dont la fécondation provient des gamètes des deux parents ne leur ressemblent pas ni physiquement ni de caractère. Ils peuvent ressembler aux tantes ou aux oncles, aux cousins, aux grands-parents mais pas forcément à leur mère. Ainsi, vous ne devriez pas tenir plus d’importance à la ressemblance physique car votre enfant vous ressemblera de mille autres façons. Il vous ressemblera par ses gestes, ses expressions, ses habitudes, par l’éducation, les valeurs et l’ouverture sur le monde que vous lui transmettrez et par les modèles que vous lui enseignerez à suivre. Ceux-ci ne sont pas innés ni héréditaires et de ce fait, la génétique n’est pas la clé de l’harmonie parentale et familiale. De plus, il ne faut pas oublier que la donneuse est choisie en fonction de ses caractéristiques phénotypiques. Le phénotype d’un être vivant est l’ensemble de ses caractéristiques comme la taille, la corpulence, la couleur des cheveux ou encore le groupe sanguin. Ainsi et aussi incroyable que cela puisse paraître, votre enfant aura autant de chances de vous ressembler que s’il avait été conçu avec votre propre cellule.

L’ovocyte que vous recevrez est juste une aide « technique », une simple cellule donnée par une fée altruiste et généreuse. Vous serez bel et bien la mère biologique puisque vous aurez porté et nourrit de votre sang, de vos pensées et de vos émotions ce bébé pendant toute la grossesse. La première chose qu’il aura entendu seront les battements de votre cœur ! C’est l’accouchement qui fait la mère, pas l’infime cellule dont vous avez été honorée. Et d’ailleurs, il ne viendrait à l’idée de personne de dire que la grossesse est un simple portage ! Le don d’ovocytes est la pièce qui manque au puzzle de votre vie. Il se fondra en vous en une plénitude de joie, de bonheur et d’amour ! Et quand vous tiendrez votre enfant dans vos bras, vous ne souhaiterez pour rien au monde qu’il soit différent ou qu’il soit quelqu’un d’autre que lui…

2019-06-10T10:49:27+00:003 janvier 2018|A propos de la reproduction assistée|
Prendre rendez-vous

Résolvez tous vos doutes con nuestros especialistas en reproducción asistida

POSEZ LA QUESTION À L’EXPERT

Lors de votre première visite et jusqu’au 31 juillet

ÉVALUATION DE FERTILITÉ 360º GRATUITE