Quand suivre un traitement de PMA ?2019-07-12T11:17:37+00:00
Tratamientos, técnicas y test
Tratamientos, técnicas y test

Traitements

Il existe de nombreuses manières de réaliser un rêve. Ensemble, nous trouverons le traitement qui s’adapte le mieux à vos besoins. Tous nos traitements et techniques de PMA sont garantis par de nombreux systèmes de gestion intégrée de la qualité.

Quel est le meilleur traitement pour moi ?

Si vous ne savez toujours pas quel traitement vous convient le mieux, nous vous encourageons à faire notre pré-diagnostic en ligne

Pré-diagnostic Gratuit
Prenez rendez-vous
Pré-diagnostic Gratuit
Prenez rendez-vous

Fécondation in Vitro (FIV)

La Fécondation in Vitro est une technique de laboratoire qui nous permet de féconder un ovule avec un spermatozoïde en dehors de l’utérus.
Il y a 5 options:

FIV avec vos ovules

et le sperme du partenaire

Les ovules prélevés sont fécondés, dans notre laboratoire, avec les spermatozoïdes de votre partenaire.

Ovum propre icône de sperme de donneur

FIV avec vos ovules

et le sperme d’un donneur

Les ovules prélevés sont fécondés avec le sperme d’un donneur anonyme.

Ovateur donneur icône

FIV avec les ovules d’une donneuse

et le sperme du partenaire

Cette technique offre une plus grande probabilité de réussite à partir de certains âges ou pour certaines situations médicales. Les ovules perdent leur potentiel de générer une grossesse ou leur nombre baisse, c’est pourquoi nous avons recours à ceux d’une autre femme.

Icône donneur et donneur d'ovules

FIV avec les ovules d’une donneuse

et le sperme d’un donneur

Les ovules d’une donneuse sont fécondés avec le sperme d’un donneur. Les deux donneurs sont anonymes.

Méthode ROPA

Il s’agit d’une variante de la Fécondation in Vitro pour les femmes mariées qui décident d’avoir un bébé et veulent participer activement à la grossesse.

Insémination artificielle (IA)

Avec l’insémination artificielle (IA), les spermatozoïdes sélectionnés au départ d’un échantillon sont placés dans l’utérus. Il peut s’agir des spermatozoïdes de votre partenaire (IAC) ou ceux d’un donneur de sperme anonyme (IAD). Afin que vous ayez davantage
de probabilités d’être enceinte, les ovaires sont stimulés avec des hormones et l’ovulation est contrôlée afin
de savoir quel est le meilleur moment pour pratiquer l’insémination.

Avec l’insémination artificielle (IA), les spermatozoïdes sélectionnés au départ d’un échantillon sont placés dans l’utérus. Il peut s’agir des spermatozoïdes de votre partenaire (IAC) ou ceux d’un donneur de sperme anonyme (IAD). Afin que vous ayez davantage de probabilités d’être enceinte, les ovaires sont stimulés avec des hormones et l’ovulation est contrôlée afin de savoir quel est le meilleur moment pour pratiquer l’insémination.

Insémination artificielle conjugale (IAC)

Lors de l’insémination artificielle avec le sperme du partenaire, ses spermatozoïdes sont sélectionnés et introduits dans l’utérus au moment le plus adéquat.

Insémination artificielle d’un donneur (IAD)

Lors de l’insémination artificielle avec le sperme d’un donneur, les spermatozoïdes d’un donneur anonyme sont placés dans l’utérus.

Don d’ovules et de sperme

Ni la donneuse ni la receveuse ne connaissent leurs identités. En Espagne, le don est anonyme. Notre pré-diagnostic vous indiquera quel est le meilleur traitement pour vous.

Icône de don d'ovule de sperme

Don d’ovules et de sperme

Ni la donneuse ni la receveuse ne connaissent leurs identités. En Espagne, le don est anonyme. Notre pré-diagnostic vous indiquera quel est le meilleur traitement pour vous.

Quel est le meilleur traitement pour moi?

Si vous ne savez toujours pas quel traitement vous convient le mieux, nous vous encourageons à faire notre pré-diagnostic en ligne

Pré-diagnostic
Pré-diagnostic

Techniques

Chaque cas requiert des besoins spécifiques. Chez Eugin, nous disposons de 8 techniques afin de vous offrir ce dont vous avez besoin. Étant donné qu’elles sont prescrites et appliquées à votre cas elles augmentent vos probabilités de grossesse.

Transfert embryonnaire

After Loading

Consiste à introduire l’embryon dans l’utérus lorsque le cathéter est déjà placé à l’entrée de l’utérus. Cette technique permet de réduire ainsi à quelques secondes le temps que l’embryon passe en dehors de l’incubateur avant d’entrer dans le corps maternel, en réduisant donc l’impact négatif que l’attente en dehors de l’incubateur peut avoir sur l’embryon.

Icono assisted hatching

Assisted Hatching

Consiste à affiner la zone pellucide des embryons avant de les transférer dans l’utérus. Votre biologiste déterminera le meilleur moment pour le pratiquer et pouvoir augmenter ainsi les possibilités d’implantation.

FIV avec micro-injection

intracytoplasmique (ICSI)

Un ovule est inséminé par la micro-injection d’un spermatozoïde, ce qui favorise la fertilisation et réduit les échecs de fécondation.

Icône de transfert de blastocytes

Transfert au stade blastocyste

L’embryon est transféré au stade blastocyste, à un stade plus développé, ce qui augmente les possibilités d’être enceinte avec un embryon transféré. Cette longue culture est proposée dans les cas où l’on dispose du matériel biologique suffisant pour pouvoir réaliser une sélection embryonnaire.

Icône d'injection cytoplasmique

Injection intracytoplasmique de

spermatozoïdes morphologiquement

sélectionnés (IMSI)

Les spermatozoïdes sont sélectionnés d’un point de vue morphologique à l’aide d’un microscope à fort grossissement, ce qui nous permet de déterminer de manière très détaillée leur structure, et sont ensuite introduits dans l’ovule.

Développement d’embryons dans

le corps (INVO)

Le sperme et les ovules sont obtenus et déposés dans le dispositif INVO, qui est introduit dans le vagin afin que l’embryon se développe. La femme participe ainsi activement à la culture des embryons.

Embryoscope icon

EmbryoScope+

Il s’agit de l’incubateur de dernière génération qui optimise le développement des embryons dans le laboratoire, car il est muni d’une caméra qui évite d’extraire les embryons de l’incubateur pour les évaluer avant de les transférer. Ce dispositif nous fournit davantage d’informations sur le développement des embryons que l’on ne pourrait pas obtenir autrement.

Vitrification d’ovules

Consiste à congeler ces cellules ultra rapidement, ce qui provoque un dommage minimum et permet un taux élevé de survie après leur dévitrification et leur utilisation ultérieure. Activation ovocytaire : Consiste à exposer les ovules à un composé riche en calcium afin d’augmenter la capacité de fertilisation ultérieure. Cette technique est utilisée dans des cas très spécifiques d’échecs préalables de fécondation ayant des causes spermatiques concrètes.

Tests génétiques

Grâce à ces tests, nous travaillons de manière plus sûre et en ayant la possibilité de réduire le risque de maladie génétique chez le futur bébé même avant de faire le premier pas.

Diagnostic Génétique

Préimplantatoire (PGT-M)

Il est réalisé dans les cas où les géniteurs ont des antécédents de maladies génétiques qui pourraient être héritées par les futurs bébés. Grâce à la biopsie embryonnaire et à l’étude génétique ultérieure des embryons, seuls les embryons ne présentant aucune maladie seront transférés.

Dépistage Génétique Préimplantatoire

(PGT-A)

Il permet d’étudier la charge génétique chromosomique des embryons afin de vérifier que celle-ci soit bien équilibrée.

Icône de compatibilité génétique

Analyse de compatibilité génétique

Elle permet de détecter si le père ou la mère est porteur d’une maladie génétique récessive afin de réduire le risque de maladie génétique chez le futur bébé. Elle est également appliquée comme test de vérification préalable à l’insémination des ovules d’une donneuse avec le sperme du partenaire afin d’éviter de féconder des gamètes qui seraient porteurs de la même maladie génétique, ce qui permet ainsi réduire le risque de maladie génétique chez le futur bébé.

Icône de maladies rares

Détection de maladies rares

chez les donneuses

Nos donneuses d’ovules sont soumises à une étude des maladies génétiques de sorte à éviter d’inséminer des ovules de donneuses avec le sperme d’hommes ou de donneurs qui seraient porteurs de la même maladie génétique. Cette technique d’analyse de compatibilité génétique préalable à la fertilisation des gamètes donnés permet de réduire le risque que le bébé hérite de maladies génétiques graves de la donneuse et du père.

Lors de votre première visite et jusqu’au 31 juillet

ÉVALUATION DE FERTILITÉ 360º GRATUITE