« Fier d’être né d’une PMA »

Alfred Davies, 17 ans, a été conçu par fécondation in vitro. Comment le vit-il aujourd’hui ?

« Fier d’être né d’une PMA »

« J’ai toujours su que j’ai été conçu par le biais de la procréation médicalement assistée. Je ne me rappelle pas ne pas l’avoir su, cela fait tout simplement partie de moi.

Je sais que les gens peuvent être angoissés par le fait de devoir raconter à leurs enfants comment ils ont été conçus mais, personnellement, je n’ai jamais eu peur de l’expliquer à mes amis, à mes profs, ou à qui que ce soit que je puisse rencontrer. Ce n’est pas un sujet auquel je pense, ni dont je parle, tout le temps, mais ce n’est pas non plus quelque chose qui me met mal à l’aise.

Petit, c’était même un sujet d’intérêt de la part des autres enfants : quand j’en ai parlé en classe, en primaire, l’un des élèves m’a demandé si du coup, j’avais de super pouvoirs ! Dommage, j’aurais pu répondre oui, tout le monde m’aurait cru et j’aurais été la star de ma classe… j’ai raté une occasion !

Plus grand, au collège, j’ai eu comme tout le monde des cours de sciences naturelles, au cours desquels la PMA était expliquée. J’ai dit que j’étais né de cette manière, pendant le cours. Le soir même, le prof a appelé ma mère pour savoir si cela ne lui posait pas de problème qu’on ait parlé de ce sujet en classe ! J’étais très surpris. Pour moi, le sujet était banal et ne nécessitait pas toutes ces précautions.

La PMA est très répandue aujourd’hui. Je ne connais personne de mon âge qui ait été conçu comme moi, mais lorsque ma sœur était petite, dans sa classe, il y avait déjà quatre enfants nés d’une fécondation in vitro.
Je comprends que les parents aient des inquiétudes au moment de raconter à leurs enfants qu’ils ont été conçus d’une autre manière. Mais franchement, il ne faut pas ! En fait, j’ai toujours été plutôt fier de cela. Car cela veut dire que mes parents souhaitaient tellement m’avoir qu’ils ont fait tout ce qui était possible pour que je naisse. C’est bien quelque chose dont aucun enfant ne devrait avoir honte ».
Alfred Davies

 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.

2019-06-13T11:01:26+00:004 novembre 2014|A propos de la reproduction assistée|
Prendre rendez-vous

Résolvez tous vos doutes con nuestros especialistas en reproducción asistida

POSEZ LA QUESTION À L’EXPERT

Lors de votre première visite et jusqu’au 31 juillet

ÉVALUATION DE FERTILITÉ 360º GRATUITE