La BSM-Universidad Pompeu Fabra et le Groupe Eugin lancent leur premier
Master en Technologies de la Procréation Médicalement Assistée

Le programme des cours aborde les défis techniques constants de la PMA, en se basant sur les évidences scientifiques, et en mettant l’accent sur l’attention portée aux patients.

La BSM-Universidad Pompeu Fabra et le Groupe Eugin se sont alliés pour lancer le Master en Technologies de la PMA, qui débutera à Barcelone le 14 octobre prochain. Ce master -qui s’adresse tant aux gradués en médecine, en biologie ou en d’autres sciences de la santé qu’aux professionnels du secteur- proposera non seulement des cours, qui auront lieu au siège de la BSM, et qui seront donnés par des experts au prestige international venus du monde entier, mais également des stages dans des cliniques en Espagne, en Italie, aux États-Unis, au Danemark, en Suède et au Brésil.

Le Master en Technologies de la PMA a été conçu pour fournir aux étudiants les ressources et les habiletés nécessaires pour qu’ils puissent affronter les défis liés aux changements rapides qui surviennent, à l’heure actuelle, dans le domaine de la PMA, où la demande de professionnels augmente d’année en année. Grâce à cette formation, ils recevront une formation qui leur permettra de travailler dans des cliniques de PMA, que ce soit en tant que médecins ou embryologistes.

Les cours du master de la BSM-Universidad Pompeu Fabra et Eugin, donnés en anglais durant 9 mois (la première édition se terminera en juillet 2020), s’articulent autour de trois piliers de base. D’une part, le caractère international de ce master et son pari pour la médecine basée sur les évidences. D’autre part, en plus des cours classiques de PMA et d’embryologie clinique, les créateurs de ce master ont souhaité porter une attention toute particulière à l’attention médicale centrée sur le patient. Et finalement, ils ont voulu approfondir l’étude de la psychologie et de la psychopathologie de l’infertilité, les défis liés à l’intelligence artificielle, les thérapies réalisées avec des cellules souches, ainsi que l’éducation et l’impact des nouveaux moyens de communication numériques sur le patient.

“ Actuellement, la PMA vit une profonde révolution tant au niveau technologique qu’au niveau de l’approche”, assure le Dr. Rita Vassena, codirectrice du Master et directrice scientifique du Groupe Eugin. “Ce nouveau paradigme exige un changement radical de la formation reçue par les professionnels qui prendront les patients en charge à l’avenir.

“Il était nécessaire de renforcer les programmes académiques existants. La dimension mondiale du groupe Eugin nous a permis de concevoir un programme académique international, adapté et mis à jour à tous les niveaux”, ajoute le Dr. Vassena. “Nous souhaitons garantir le fait que les étudiants qui reçoivent cette formation trouvent leur place sur le marché du travail dans un domaine aussi fascinant de la médecine, et nous sommes convaincus qu’en décrochant ce Master ils auront une longueur d’avance”, conclut-elle.

Grâce à la collaboration du Groupe Eugin, le Master en Technologies de la PMA offrira aux étudiants l’opportunité de vivre une expérience privilégiée grâce à la présence d’enseignants de premier niveau. Les cours seront donnés par des professionnels et des leaders d’opinion internationaux dans le domaine de la PMA tels que le Prof. Antonio La Marca (Italie), un des experts mondiaux au niveau de l’étude de la réserve ovarienne, le Prof. Matts Brännström (Suède), le médecin qui a développé la technique pionnière de la greffe d’utérus, ou encore le Dr. Denny Sakkas (États-Unis) chercheur très renommé et expert dans le métabolisme des embryons humains, entre autres.

Les étudiants suivront des périodes de stage durant 4 mois dans les centres du groupe Eugin en Europe, aux États-Unis et en Amérique latine. Ils auront donc l’opportunité de se former aux techniques et aux processus de laboratoire comme la manipulation de gamètes et d’embryons, la vitrification et le warming, ainsi qu’au traitement clinique des patients stériles, entre autres.

“Au-delà de la technologie existante, on prétend doter les étudiants des outils nécessaires pour faire progresser la PMA en tant que discipline scientifique” affirme Francesc Calafell, professeur titulaire à l’Universidad Pompeu Fabra et codirecteur du Master. “Nous prétendons former non seulement des techniciens mais des scientifiques”, conclut-il.

2019-07-31T13:53:28+00:0031 juillet 2019|A propos de la reproduction assistée|
Prendre rendez-vous

Résolvez tous vos doutes con nuestros especialistas en reproducción asistida

POSEZ LA QUESTION À L’EXPERT

Lors de votre première visite et jusqu’au 31 août

ÉVALUATION DE FERTILITÉ 360º GRATUITE