Le rôle des grands-parents

L’infertilité qu’expérimentent leurs enfants est loin d’être simple à vivre.

Pour les parents d’un couple qui rencontre des difficultés à concevoir naturellement un enfant, c’est-à-dire pour les futurs grands-parents, l’infertilité qu’expérimentent leurs enfants est loin d’être simple à vivre.

A la peur de ne pas avoir de petits-enfants, ils souffrent de voir leurs propres enfants lutter pour fonder une famille! Tout comme vous, votre grossesse est quelque chose qu’ils attendent et espèrent avec impatience. Ils imaginent leurs petits-enfants et leur vie de grands-parents comme vous, vous imaginez votre enfant et votre vie de parents et de ce fait, ils peuvent vivre vos échecs aussi mal que les vôtres !

Souvent maladroits, ils peuvent manquer de tact. Mal informés, mal à l’aise face à un sujet qui reste encore tabou, les futurs aïeuls ne savent pas toujours comment aider et accompagner. Ils se posent beaucoup de questions et se sentent responsables de cette infertilité. Ils se demandent s’ils ont fait quelque chose de mal, s’ils ont transmis par les gènes ou d’une autre façon cette infertilité ou stérilité qui vous touche?

Cela peut être très angoissant pour eux. De la même façon, les nouvelles techniques de reproduction assistée peuvent être difficiles à accepter et peuvent bousculer un certain nombre de leurs croyances. Prenez le temps de répondre aux questions qu’ils vous posent, de leur expliquer en détail les possibilités qui s’offrent à vous et les alternatives. Une question toute particulière et qui pourra leur demander un temps d’acceptation plus ou moins long est celle de l’enfant né suite à un don de gamètes. Il peut être difficile pour eux d’accepter les gènes d’une autre personne dans leur histoire familiale mais rassurez-vous ce n’est qu’une question de temps. Au final, il n’y aura pas de différence entre leurs petits-enfants et ils les chériront tous de la même manière.

D’un autre côté, il est important que le couple qui peine à concevoir un enfant trouve du réconfort auprès de ses parents comme du reste de la famille et des amis. Ainsi, n’hésitez pas à leur parler de votre infertilité, n’en faites pas un secret ! Exprimez vos émotions et votre souffrance même si vous avez l’impression qu’ils ne les comprennent pas toujours. Comme pour les amis, les parents devront éviter de donner leur avis sur le choix de conception, de faire des reproches ou de donner des leçons. Il est également important qu’ils ne doutent jamais du couple et de sa capacité à devenir parents même si ces derniers viennent d’essuyer un échec. Un vrai soutien, du respect, une écoute, une présence libre de jugements, de la confiance et de l’amour, des encouragements sont ce dont le couple a besoin et ce qui permettra de maintenir une relation harmonieuse entre lui-même et ses parents ou beaux-parents.

Enfin, le bébé qui naîtra sera sans aucun doute votre victoire mais ce sera aussi un petit peu la leur. Ils seront encore plus fiers et orgueilleux de leur progéniture du fait du long chemin douloureux qu’il aura fallu parcourir pour le rencontrer…

2019-06-10T10:15:42+00:0022 mai 2018|A propos de la reproduction assistée|
Prendre rendez-vous

Résolvez tous vos doutes con nuestros especialistas en reproducción asistida

POSEZ LA QUESTION À L’EXPERT

Lors de votre première visite et jusqu’au 31 juillet

ÉVALUATION DE FERTILITÉ 360º GRATUITE