Comment savoir si je peux avoir des enfants ? Tests de fertilité, symptômes et traitements

Publié: 23 novembre 2022|Actualisé: 23 novembre 2022|A propos de la reproduction assistée.|

En Espagne, selon une étude de la Sociedad Española de Fertilidad, on estime que près de 15 % des couples en âge de procréer ont des problèmes de stérilité, et qu’il existe près d’un million de couples qui demandent de l’aide pour procréer. Au vu de ces chiffres, au moment d’envisager d’être père ou mère, il est logique de se demander “Comment savoir si je peux avoir des enfants ?” L’infertilité touche aussi bien les hommes que les femmes, c’est pourquoi les deux membres du couple doivent faire l’objet d’une étude approfondie. Dans cet article, nous allons donc vous expliquer en quoi consistent les différents tests de fertilité disponibles dans nos cliniques.

On considère qu’il y a un problème de fertilité lorsqu’un couple de moins de 35 ans est en quête de grossesse depuis un an sans succès, en ayant des rapports sexuels fréquents sans protection. Dans ce cas, il est conseillé de réaliser une étude de fertilité. Si le couple a plus de 35 ans, il est conseillé de ne pas prolonger la quête active de grossesse pendant plus de 6 mois, car au-delà de 35 ans la fertilité, surtout chez la femme, baisse considérablement et, s’il y a un problème, il est vital de le régler au plus vite.

Examens de fertilité féminine pour savoir si vous pouvez avoir des enfants

Le premier pas pour savoir si vous ne pouvez pas avoir d’enfants consiste toujours à disposer, d’une part, d’un dossier médical complet pour déceler les problèmes d’ovulation ou de cycle menstruel et, d’autre part, des analyses du laboratoire pour connaître votre état de santé et évaluer votre niveau hormonal.

Mais il existe d’autres tests de fertilité féminine et des examens diagnostiques qui aident à identifier les causes éventuelles de l’infertilité chez les femmes.

Échographie endovaginale

L’échographie endovaginale est un des premiers examens à réaliser. Il s’agit d’une échographie (image produite par un écho d’ultrason) du bassin de la femme qui permet au spécialiste en fertilité de déceler tout problème qui touche sa fertilité, comme un utérus de forme anormale, la présence de liquide au niveau des trompes ou des kystes aux ovaires.

Si vous demandez rendez-vous chez Eugin, cette échographie est un des examens inclus dans votre première visite, lors de laquelle vous profiterez également gratuitement d’une consultation médicale chez un spécialiste, d’une évaluation des examens médicaux que vous apporterez, d’un diagnostic médical ainsi que d’un conseil personnalisé.

Hormone antimüllérienne (AMH)

En plus de l’étude hormonale de base de l’ovaire au départ des hormones FSH, LH, des œstrogènes et des androgènes, il est souvent nécessaire de compléter l’étude de fertilité par la mesure du taux de l’hormone antimüllérienne (AMH). Cette étude mesure les signes éventuels d’une faible réserve ovarienne, à savoir la quantité de follicules présents dans les ovaires de la femme, où se trouvent les ovules. La mesure de la réserve ovarienne détermine approximativement le nombre d’ovules existants. Cet examen de fertilité féminine est conseillé si une femme présente un risque élevé d’avoir une faible réserve ovarienne, comme dans les situations suivantes :

  • Diagnostic d’infertilité inexplicable
  • Avoir 35 ans ou plus
  • Antécédents familiaux de ménopause précoce
  • Chirurgie reproductive préalable
  • N’avoir qu’un seul ovaire
  • Stimulation ovarienne préalable sans succès avec gonadotrophine.
  • Traitement préalable avec des agents toxiques comme la chimiothérapie.

Hystérosalpingographie

L’hystérosalpingographie est un procédé qui utilise une image à rayons X des trompes de Fallope et de l’utérus d’une femme. Le spécialiste en fertilité insérera un cathéter, à savoir un petit tube qui contient de l’encre, dans le col de l’utérus pour observer l’utérus et les trompes de Fallope sur la radiographie. Ce procédé peut aider à localiser des obstructions au niveau des trompes de Fallope ou de la cavité utérine, comme des polypes et des fibromes, et de détecter si l’utérus a une forme inusuelle.

Hystérosonosalpingographie

Elle consiste à introduire un produit de contraste au travers du col de l’utérus qui, en passant par les trompes, permet d’évaluer, à l’aide d’une échographie, si elles sont perméables.

Hystérosonographie

Ce procédé consiste à introduire un sérum physiologique à l’aide d’un cathéter au travers du col de l’utérus, ce qui permet d’évaluer, à l’aide d’une échographie, la forme de la cavité et d’observer s’il y a des polypes ou des myomes.

Hystéroscopie

L’hystéroscopie est un procédé très peu invasif, durant lequel une petite caméra insérée au travers du col de l’utérus permet au spécialiste de voir, de diagnostiquer et parfois de réparer des anomalies au niveau de la cavité utérine, comme des polypes, des fibromes, des parois utérines (utérus divisé) et des adhérences.

Biopsie de l’endomètre

La biopsie de l’endomètre consiste à racler et à examiner un échantillon de tissu du revêtement de l’utérus (endomètre). Ce procédé permet au spécialiste de déterminer si l’ovulation a eu lieu et si le revêtement de l’utérus a subi les changements nécessaires pour qu’un ovule fécondé puisse s’implanter et accueillir une grossesse. Une biopsie de l’endomètre peut également détecter une infection ou une inflammation de l’endomètre à traiter.

Caryotype

Cet examen analyse la taille, la forme et la quantité de vos chromosomes (ce sont les parties de vos cellules qui contiennent vos gènes) afin d’établir s’il existe ou non un défaut chromosomique qui empêche qu’une femme tombe enceinte ou si ce défaut provoque des fausses couches spontanées.

Comme nous l’avons mentionné auparavant, la fertilité est une situation qu’il faut évaluer au niveau du couple, c’est pourquoi il existe également des examens de fertilité masculine.

Examens de fertilité masculine pour savoir si vous pouvez avoir des enfants

Tout comme la femme, la fertilité de l’homme doit faire l’objet d’une étude basée sur un  dossier médical complet et un examen physique initial, car le facteur masculin peut arriver à déterminer jusqu’à 33 % des problèmes de stérilité. Le dossier médical permet de vérifier s’il y a des troubles héréditaires, des problèmes chroniques de santé, des maladies, des lésions ou des chirurgies qui pourraient affecter la fécondité. Il est possible que le spécialiste vous pose des questions sur vos habitudes sexuelles et votre développement sexuel durant la puberté.

L’examen physique est utile, car il permet, par exemple, de détecter la présence de varicocèles (des formations anormales des veines au-dessus du testicule), qui pourraient avoir des répercussions sur la fertilité, et qui peuvent être corrigées à l’aide d’une chirurgie. Toutefois, le spécialiste étudiera l’état de fertilité à l’aide d’autres examens complémentaires.

Spermogramme (analyse du sperme)

Le spermogramme est une étude également comprise dans votre première visite et qui permet de connaître le nombre de spermatozoïdes, leur forme et leur mobilité. En général, si vous avez une plus grande quantité de spermatozoïdes de forme normale, cela signifie que vous avez une fertilité plus élevée. Mais il y a de nombreuses exceptions. De nombreux hommes qui présentent des dénombrements spermatiques faibles ou qui ont un sperme anormal sont fertiles.

Si la première analyse de sperme est anormale, votre médecin peut demander de réaliser un deuxième examen afin de confirmer les résultats, car la production et les caractéristiques du sperme peuvent varier d’une première mesure à la suivante.

Test de capacitation (ou REM)

Un autre test de fertilité masculine qui peut être réalisé pour compléter le spermogramme est le dénombrement des spermatozoïdes mobiles ou test de capacitation (REM selon les sigles en anglais).

L’échantillon d’éjaculat est soumis à un procédé appelé capacitation spermatique et, en fonction du nombre de spermatozoïdes mobiles obtenus, il permet de choisir la technique de PMA la plus adéquate.

Test de fragmentation de l’ADN au niveau des spermatozoïdes

On estime que jusqu’à 30 % des couples présentant une infertilité sans cause apparente ont une fragmentation de l’ADN spermatique détectée grâce à la technique COMET.  Des niveaux élevés de stress oxydant peuvent provoquer des ruptures de l’ADN spermatique comme dans le cas de maladies (y compris la varicocèle), de fièvre élevée, de prise de médicaments, de tabagisme, de chimiothérapie ou de radiothérapie, de toxiques environnementaux ou de caféine.

Examens hormonaux (analyse de sang)

Les hormones produites par la glande pituitaire, l’hypothalamus et les testicules jouent une fonction clé dans le développement sexuel et la production de sperme, c’est pourquoi la présence d’anomalies hormonales peut contribuer à l’apparition de l’infertilité.

Échographie

Une échographie du scrotum sera conseillée en cas de palpation de masses scrotales ou de spermogrammes présentant de faibles volumes ou des altérations du profil hormonal.

Caryotype

Une très faible concentration de spermatozoïdes peut être due à une cause génétique. Cette étude peut révéler, au niveau des cellules, s’il y a un problème génétique associé à l’infertilité masculine.

Études des microdélétions du chromosome Y

Le chromosome Y (que seuls les hommes possèdent) est divisé en régions. Des progrès ont été réalisés au niveau de l’étude génétique de ce chromosome, et les régions appelées AZFa, AZFb et AZF impliquées dans la production de spermatozoïdes ont été identifiées.

En cas de faible nombre de spermatozoïdes ou en cas d’absence totale, il est probable qu’il y ait une perte d’une ou de plusieurs de ces régions. Grâce à cette étude, il est possible de déterminer la présence ou l’absence de ces régions.

Étude des mutations de la fibrose kystique

Ce test d’ADN détermine si une personne est porteuse d’un gène défectueux (mutation) pouvant causer la fibrose kystique chez ses descendants. La fibrose kystique est une maladie grave qui provoque une mucosité épaisse dans les poumons, le pancréas et d’autres organes. Elle peut être traitée, mais il s’agit d’une maladie incurable.

Pour que la maladie se développe chez votre enfant, celui-ci doit avoir hérité d’un gène anormal de chaque géniteur. S’il ne possède qu’une copie du gène de la fibrose kystique, il ne sera pas atteint de la maladie, mais il peut la transmettre génétiquement, c’est pourquoi nous considérons qu’il est important de réaliser cette étude.

Culture de sperme et d’urine

La culture de sperme aide à identifier l’agent (bactérie) ou le microorganisme qui provoque une condition infectieuse (pathogène) au niveau du sperme. Cet examen peut également être utilisé pour vérifier si le patient a une maladie sexuellement transmissible (MST) et pour diagnostiquer et traiter la prostatite bactérienne ou toute infection de cette glande masculine.

Cet examen est intéressant pour les couples qui suivent un traitement pour cause d’infertilité et pour contrôler la santé reproductive de l’homme.

Biopsie testiculaire

Cet examen est sollicité lorsque des troubles sont détectés dans le spermogramme. Il consiste à prendre des échantillons d’un testicule à l’aide d’une aiguille. Si les résultats de la biopsie testiculaire montrent que la production de sperme est normale, il est probable que votre problème soit dû à une obstruction ou à un autre problème lié au transport du sperme.

Avoir des enfants requiert une analyse de l’état de santé du couple

Faire face à des problèmes de fertilité peut être une expérience stressante, surtout lorsque vous ne savez pas que vous avez des problèmes. Même si vous considérez que vous êtes en bonne santé, il est possible qu’il y ait un trouble, que ce soit au niveau hormonal ou physique, qui affecte la possibilité du couple à avoir des enfants.

Ces examens peuvent aider à éliminer l’incertitude ou la sensation d’impuissance au moment de vouloir fonder une famille. Si vous avez des doutes ou besoin d’aide, vous pouvez nous contacter. À vous de choisir si vous souhaitez le faire en ligne, par téléphone ou en présentiel à Madrid ou à Barcelone. Nous serons enchantés de faire personnellement votre connaissance, et de vous présenter toute l’équipe médicale qui travaille au cœur de nos installations.

DEMANDER RDV PAR VIDÉOCONFÉRENCE