Que signifient les pertes rosées ? Causes, symptômes et traitements

Publié: 11 octobre 2022|Actualisé: 11 octobre 2022|A propos de la reproduction assistée.|

Il est habituel que de nombreuses femmes se rendent chez Eugin et veulent savoir, lors de leur visite chez le gynécologue, quelles sont les caractéristiques du flux vaginal normal. Toute modification, comme la présence d’un saignement rosé, peut susciter des doutes. C’est pourquoi nous en parlerons dans cet article.

Qu’est-ce que les pertes rosées ?

Le flux vaginal est un mélange de liquide et de cellules qui se libèrent en continu par le vagin. Il contribue à ce que les tissus vaginaux restent sains, en les lubrifiant et en les protégeant des infections et des irritations.

Les femmes sont habituées à un flux de couleur claire, translucide ou transparent et inodore (sans odeur). Les changements au niveau du flux provoquent toujours une certaine inquiétude, surtout les pertes rosées, c’est pourquoi il est habituel que l’on interprète un saignement rosé, en dehors de la période des règles, comme un problème.

Pour savoir si vous devez vous en inquiéter, il faut tenir compte du contexte dans lequel a lieu cette modification au niveau de votre flux vaginal et s’il existe d’autres symptômes associés. Même si un diagnostic précis ne peut être établi que par un professionnel, nous allons découvrir certaines des causes des pertes rosées.
Quelles sont les causes et les symptômes des pertes rosées ?
Si vous êtes une femme en âge fertile, la présence de pertes rosées lorsque vous vous essuyez (apparence rougeâtre, rosée ou marron sans odeur), lors des premiers jours avant de commencer vos règles ou après, est un phénomène normal qui ne doit pas vous inquiéter.

Moins fréquemment (près de 8 %), certaines femmes peuvent arriver à avoir des pertes rosées à la moitié de leur cycle, qui peuvent être dues à un autre processus physiologique : l’ovulation.

Si vous prenez la pilule contraceptive, il se peut que vous ayez des pertes rosées surtout si vous oubliez d’en prendre une, ou si la pilule n’a pas bien été absorbée (à cause de vomissements, d’une diarrhée ou parce que vous prenez un autre médicament).

C’est pourquoi il est très important que vous sachiez que les pilules contraceptives en soi, surtout celles qui contiennent moins d’œstrogènes, peuvent provoquer de petites décharges hormonales inter menstruelles qui altèrent la couleur, la texture et l’odeur du flux vaginal.

Finalement, ces pertes peuvent être observées après avoir eu des rapports sexuels avec pénétration. Avec la friction des tissus, si la muqueuse vaginale n’est pas bien lubrifiée, une petite blessure peut être provoquée durant la pénétration et provoquer des pertes rosées.

Que signifient les pertes rosées durant la grossesse ?

Si vous cherchez à être enceinte, un léger saignement peut se produire lors de l’implantation de l’ovule fécondé au niveau des parois de l’utérus, comme nous vous l’avons expliqué dans notre article à propos des symptômes du saignement de nidation.

Normalement, il apparaît de 10 à 15 jours après la conception, et peut être accompagné d’une douleur intense, comme une crampe, dans la région du bas ventre. Ce léger saignement, qui passe souvent inaperçu, peut être un premier symptôme visible de la grossesse.

Par contre, si durant la grossesse un léger saignement fait son apparition, le contexte change et vous devez être attentive à la possibilité d’une fausse couche. Cela peut arriver chez 1 femme sur 10 qui ont eu des enfants auparavant et plus fréquemment parmi les femmes enceintes d’âge avancé.

Dans ce cas, il est probable que ce saignement rosé soit accompagné d’autres symptômes tels que :

  • Des crampes intenses au niveau du bas ventre.
  • De fortes coliques.
  • Des gênes dans le bas du dos (région lombaire).
  • Une sensation de tournis.

Si vous avez constaté des pertes rosées en vous essuyant et si celles-ci sont accompagnées de ces symptômes associés, nous vous conseillons de contacter au plus vite un médecin spécialiste.

Quand devriez-vous vous inquiéter si vous avez des pertes ou un saignement rosé ?

La majorité des situations dans lesquelles des pertes rosées apparaissent au moment de vous essuyer ne devraient pas vous inquiéter, surtout s’il n’y a pas de symptômes associés ou de risque de fausse couche. Toutefois, il y a deux exceptions : les infections et les kystes aux ovaires.

Les infections peuvent apparaître lorsque :

  • Vous ne prêtez pas assez attention à votre hygiène intime.
  • Vous utilisez des sous-vêtements trop serrés.
  • Vous ne vous protégez pas lors de vos rapports sexuels (ou si vous avez plusieurs partenaires).
  • Vous prenez des antibiotiques qui altèrent la flore naturelle de votre vagin.

Tous ces facteurs peuvent prédisposer au développement d’infections qui peuvent être bactériennes, parasitaires, virales ou mycosiques (par champignons).

Les infections sont généralement évidentes, car non seulement la couleur du flux vaginal change, mais l’odeur aussi, la viscosité et il peut même être accompagné de démangeaisons ou d’irritation au niveau de la région génitale.

Par ailleurs, si votre médecin diagnostique une infection, il vous indiquera probablement que votre partenaire sexuel doit faire l’objet d’une étude et d’un traitement, car ces infections sont généralement transmises par l’échange de fluides durant les rapports sexuels.

Par contre, les kystes ovariens (il s’agit de petites bourses de liquide) peuvent apparaître chez les femmes en âge de procréer entre les différents cycles menstruels, sans que cette situation ne doivent être traitée par un médecin. En tout cas, lorsque ces kystes ovariens grossissent, ils peuvent provoquer un grave problème de santé.

Si le kyste ne se résorbe pas, il est en général accompagné de certains signes et symptômes :

  • Sécrétion vaginale rosée entre les périodes menstruelles.
  • Sensation de pression dans le bas de l’abdomen et sensation de lourdeur.
  • Douleur en urinant ou durant les rapports sexuels.

Si cette situation n’est pas prise en charge à temps, elle pourrait causer une torsion ovarienne (ou torsion annexielle) lors de laquelle l’ovaire se tord autour de son pédicule. Dans ce cas, le flux sanguin de l’ovaire touché s’interrompt et, si aucun remède n’est apporté, l’ovaire peut être définitivement endommagé. Il s’agit d’une situation grave et d’une urgence médicale.

Que faire si vous voyez des pertes rosées en vous essuyant ?

Restez calme et évitez tout type de remède maison et ne vous automédiquez pas, car il s’agit de mesures peu utiles si vous ne disposez pas d’un diagnostic professionnel. Parfois, le fait de prendre des mesures soi-même peut aggraver la situation et cacher des symptômes qui permettraient au médecin d’établir le diagnostic correct.

La plupart du temps, les pertes rosées ne sont pas inquiétantes et disparaissent après quelques jours, mais il est important d’être attentive au contexte dans lequel elles apparaissent, si vous constatez d’autres symptômes ou non. En cas de doute, il vaut toujours mieux consulter votre médecin spécialiste.

Chez Eugin, nous prenons soin de la santé globale de nos patientes, c’est pourquoi nous vous conseillons de prendre rendez-vous dans nos cliniques de PMA, où la première visite chez un spécialiste est gratuite, et celui-ci vous donnera des conseils personnalisés.

DEMANDER RDV PAR VIDÉOCONFÉRENCE