Quelles sont vos chances de tomber enceinte selon votre âge ?

Publié: 28 juillet 2022|Actualisé: 28 juillet 2022|A propos de la reproduction assistée.|

L’âge de procréer d’une femme commence avec ses premières règles, à la puberté. Dès lors, les spécialistes soulignent que la période la plus fertile de leur vie se situe entre 20 et 30 ans, et que c’est au cours de cette décennie que leur capacité de reproduction commence à se réduire progressivement.

Cela est dû à la diminution de la réserve ovarienne limitée dont dispose chaque femme à la naissance. Autrement dit, le nombre d’ovules, environ un million en début de vie, diminue de moitié à l’adolescence, et seuls 400 à 500 ovocytes parviennent à l’ovulation à chaque cycle menstruel. De plus, les ovules, comme les autres cellules du corps, vieillissent, ce qui signifie que les chances de grossesse diminuent et que le risque de fausse couche augmente avec l’âge.

Si l’on part de ce constat, la réalité est que l’espèce humaine a un faible taux de reproduction et que, de plus, à partir de 35 ans, la fertilité d’une femme diminue sensiblement : ses chances de grossesse par mois est d’environ 10 % et diminue progressivement jusqu’à atteindre 5 % à l’âge de 40 ans.

L’âge est donc un élément clé dans la décision d’avoir un enfant. Malgré cela, l’âge moyen auquel les femmes ont leur premier enfant en Espagne est passé à 32 ans, soit sept de plus qu’en 1980, où il était de 25 ans. Cela signifie que les problèmes pour tomber enceinte naturellement sont de plus en plus fréquents.

Cependant, l’âge n’est pas le seul facteur. Dans le processus de conception d’un enfant, que ce soit naturellement ou par le biais de la procréation médicalement assistée, d’autres facteurs tels que les maladies ayant une influence sur la santé reproductive, le stress ou les habitudes de vie, par exemple, jouent un rôle déterminant.

Probabilité de grossesse en fonction de votre âge, année par année

Les spécialistes d’Eugin ont mis au point une calculatrice de la fertilité qui se base sur les grossesses des femmes ayant eu des rapports sexuels pendant leurs jours de fertilité et leurs âges, afin de connaître les chances d’avoir un enfant en fonction de l’âge auquel elles commencent à essayer de tomber enceintes.

Âge

27 ans

Sans congélation

Avec congélation

Votre fertilité actuelle
78%
27@2x-v2

Âge limite conseillé : 40 ans

Probabilité de grossesse

Probabilité de grossesse entre 18 et 38 ans

Entre 18 et 22 ans : 86 %

  • 23: 84%
  • 24: 83%
  • 25: 81%
  • 26: 80%
  • 27: 78%
  • 28: 75%
  • 29: 72%
  • 30: 69%
  • 31: 66%
  • 32: 63%
  • 33: 61%
  • 34: 60%
  • 35: 58%
  • 36: 57%
  • 37: 52%
  • 38: 50%

Probabilité de grossesse entre 39 et 42 ans

Après 39 ans, la probabilité cumulée de grossesse est inférieure à 50 %, de sorte que de nombreuses patientes commencent à chercher de l’aide pour réaliser leur rêve de devenir mère en recourant à des traitements tels que la fécondation in vitro, l’insémination artificielle et d’autres techniques de procréation médicalement assistée.

Voici la probabilité cumulée de grossesse pour les femmes âgées de 39 à 42 ans :

  • 39: 49%
  • 40: 47%
  • 41: 46%
  • 42: 36%

Traitements qui contribuent à améliorer les chances de grossesse

Il est facile de constater que les probabilités de grossesse s’amenuisent au fil du temps. Cependant, parfois, la période biologique idéale ne coïncide pas avec le moment de vie idéal de la femme, ce qui entraîne un retard dans la procréation et des difficultés à concevoir.

Toutefois, il existe aujourd’hui des techniques telles que la congélation des ovules ou la vitrification des ovocytes qui permettent de préserver la fertilité. Cette technique permet de conserver les ovules matures d’une femme pour une utilisation future avec les mêmes chances de grossesse qu’au moment du traitement. Par exemple, une femme pourrait vitrifier ses ovules à l’âge de 29 ans et les utiliser à l’âge de 40 ans, en préservant la probabilité de grossesse du moment de la vitrification.

Grâce à ce procédé, il est possible de reporter la décision de devenir mère avec ses propres ovules et d’être tranquille en sachant que le moment venu, si vous deviez recourir à une technique de procréation médicalement assistée, vous aurez les mêmes chances de tomber enceinte qu’au moment de la vitrification.

DEMANDER RDV PAR VIDÉOCONFÉRENCE