Une grossesse est-elle possible pendant la ménopause ?

Publié: 29 juillet 2022|Actualisé: 29 juillet 2022|A propos de la reproduction assistée.|

La ménopause se définit comme l’absence de menstruation pendant une période de plus de 12 mois. Elle survient lorsque la réserve ovarienne est épuisée et que les ovaires, l’organe féminin qui vieillit en premier, cessent de fonctionner.

Par conséquent, une grossesse naturelle ne peut pas avoir lieu pendant cette période, bien qu’une grossesse soit possible pendant la ménopause grâce aux techniques de procréation médicalement assistée. En d’autres termes, si une femme a vitrifié ses ovules, qu’elle suit un traitement de fécondation in vitro par don d’ovules (en utilisant les ovules d’une donneuse) ou par don d’embryon (en utilisant un embryon donné), elle peut mener une grossesse à terme en suivant un traitement hormonal pour préparer son utérus à la grossesse.

Les taux de réussite des grossesses pendant la ménopause grâce aux techniques de procréation assistée sont les mêmes que chez une femme qui a encore ses règles.

Peut-on tomber enceinte pendant la ménopause ?

Les femmes naissent avec un certain nombre d’ovules, environ un million, qui diminue de moitié à l’adolescence, et seuls 400 à 500 ovocytes parviennent à l’ovulation à chaque cycle menstruel. À 35 ans, la fertilité d’une femme diminue de façon significative, et à l’âge de 40 ans, ce déclin est encore plus prononcé.

À partir de cet âge, et avant d’atteindre la ménopause, il existe une période dite de périménopause, pendant laquelle les règles sont très irrégulières (elles peuvent disparaître pendant des mois ou même se produire très souvent). Pendant cette période, il est possible de tomber enceinte, bien que les chances soient faibles et que le risque de fausse couche soit très élevé, car les ovules qui restent dans les ovaires peuvent accumuler de nombreuses altérations.

Vers 47-48 ans, bien que l’âge varie d’une femme à l’autre, la ménopause commence et il n’est plus possible de tomber enceinte naturellement. Toutefois, la grossesse pendant la ménopause est rendue possible grâce aux techniques de procréation médicalement assistée.

Comment faire la différence entre la ménopause et la grossesse ?

Un symptôme courant de la ménopause, mais aussi de la grossesse est l’aménorrhée, c’est-à-dire l’absence de menstruations. Cependant, à part cela, chaque processus a une symptomatologie complètement différente.

La ménopause, par exemple, entraîne des bouffées de chaleur dues à des changements hormonaux qui ne se produisent généralement pas chez les femmes enceintes. En outre, elle entraîne souvent une sécheresse de la muqueuse vaginale et une gêne lors des rapports sexuels en raison du manque de lubrification et de l’atrophie des tissus. La grossesse, en revanche, produit une plus grande quantité de pertes en raison d’une vascularisation accrue, ainsi qu’un gonflement des seins.

Symptômes de la ménopause

Les symptômes de la ménopause sont, entre autres :

  • Absence de menstruation.
  • Sécheresse de la peau et des muqueuses (y compris le vagin).
  • Coups de chaud soudains et bouffées de chaleur.
  • Frissons.
  • Fourmillements et crampes.
  • Douleurs articulaires.
  • Sueurs nocturnes.
  • Problèmes d’endormissement.
  • Sautes d’humeur.
  • Cheveux et ongles fragiles.
  • Prise de poids.

Comme nous le verrons ci-dessous, la grossesse et la ménopause semblent partager certains symptômes initiaux. Cependant, les autres symptômes diffèrent tellement que vous n’aurez aucun mal à déterminer dans quel cas vous vous trouvez. Quoi qu’il en soit, chez Eugin, nous vous recommandons, si vous avez des doutes, de vous rendre chez votre médecin généraliste ou chez un spécialiste afin de le confirmer sans délai.

Symptômes de la grossesse

Enfin, voici les symptômes de la grossesse :

  • Absence de menstruation.
  • Poitrine sensible et gonflée.
  • Nausées ou vomissements.
  • Augmentation de l’envie d’uriner.
  • Symptômes digestifs tels que la constipation.
  • Crampes et pincements dans la région pelvienne.
  • Fatigue, épuisement et somnolence.
  • Sautes d’humeur.
  • Nez bouché.
  • Altération de l’odorat et de l’appétit.
  • Saignements de nez et de gencives.
  • Sensibilité aux goûts et aux odeurs.
DEMANDER RDV PAR VIDÉOCONFÉRENCE