Eugin réduit à 1 sur 100 la probabilité de grossesses multiples lors des traitements de fécondation in vitro

Publié: 30 juin 2022|Actualisé: 4 juillet 2022|A propos de la reproduction assistée.|
  • Cette amélioration est le résultat du transfert électif d’un seul embryon basé sur la technologie time-lapse.
  • Le nombre moyen d’embryons transférés a également diminué, passant de 1,35 à 1,04 pour la FIV avec des ovules de donneuse, et de 1,8 à 1,4 pour la FIV avec des ovules propres.

Le transfert d’embryons au 5e jour de développement, c’est-à-dire au stade de blastocyste, au lieu du 3e jour, est aujourd’hui devenu une technique généralisée grâce à la culture d’embryons dans des incubateurs time-lapse exclusivement. La culture time-lapse permet aux embryologistes d’observer des évènements très importants et les caractéristiques de l’embryon, qui pourraient passer inaperçus lors des observations statiques conventionnelles, et de sélectionner l’embryon ayant la plus grande probabilité d’implantation. Le transfert d’un seul embryon permet de réduire les taux de grossesse multiple et les risques qui leur sont associés, notamment le diabète gestationnel, la prééclampsie et l’accouchement prématuré.

En quoi consiste la réduction des taux de grossesse multiple dans les traitements de fécondation in vitro ?

Les centres de reproduction assistée et de fertilité Eugin ont réussi à réduire les taux de grossesses multiples dans les traitements de fécondation in vitro (FIV) avec des ovules de donneuses de 10 -11 % en 2018 à 1-1,5 % en 2021. Concernant les traitements avec les propres ovules de la patiente, ce chiffre a également diminué de manière significative, les grossesses gémellaires passant de 15 % à un peu moins de 5 % au cours de la même période.

Cette amélioration est le résultat à la fois de la mise en œuvre d’une politique de transfert électif d’un seul embryon et de l’utilisation intensive d’incubateurs Embryoscope, qui intègrent la technologie time-lapse et permettent un suivi ininterrompu des embryons grâce à des captures d’images continues. Cette technologie permet d’observer le développement des embryons dans les incubateurs et d’obtenir des informations plus détaillées d’une grande valeur pour les embryologistes.

« Avant, il fallait sortir les embryons de l’incubateur pour les observer au microscope, définir les caractéristiques morphologiques et décider du meilleur moment pour le transfert. Aujourd’hui, nous disposons d’incubateurs équipés de caméras qui suivent le développement des embryons 24 heures sur 24, ce qui nous fournit des données précieuses pour la sélection des embryons », souligne la directrice du laboratoire Eugin Barcelona, María José Zamora.

« Tout en maintenant les mêmes taux de réussite, nous avons réussi en trois ans à réduire les grossesses multiples et, par conséquent, les facteurs de risque qui leur sont associés. Notre objectif est de maximiser la sécurité de nos patients sans altérer leurs possibilités d’avoir un enfant », explique la Dre. Zamora.

Les transferts d’embryons ont également été réduits

De même, le nombre moyen d’embryons transférés par cycle en 2018, selon les données du registre de la Société espagnole de fertilité (SEF), était de 1,3 en FIV avec des ovules de donneuses et de 1,6 en FIV avec les ovules de la patiente.

Chez Eugin, ce chiffre était de 1,35 pour une FIV avec des ovules de donneuses et de 1,8 avec des ovules propres. En 2021, le nombre moyen d’embryons transférés est passé à 1,04 et 1,4, respectivement.

À propos d’Eugin

Eugin est un groupe de cliniques de procréation assistée et de fertilité disposant de plus de 20 ans d’expérience et qui fait désormais partie du principal groupe de soins de santé allemand, Fresenius Helios. Depuis son ouverture en 1999 à Barcelone, le groupe a fourni des soins de qualité à des milliers de patients du monde entier.
Eugin a acquis une solide réputation dans le domaine de la procréation assistée grâce à la mise en œuvre des meilleures pratiques en matière de techniques de procréation assistée, fondées sur l’excellence médicale, la rigueur scientifique et un engagement sincère pour apporter un maximum de bien-être aux patients.

Le groupe propose une gamme complète d’options de traitement de la fertilité, y compris les procédures les plus avancées du marché. Actuellement, le département R et D d’Eugin est composé de 25 personnes qui se consacrent aux recherches internes et en accord avec les meilleures universités et institutions du monde entier.

DEMANDER RDV PAR VIDÉOCONFÉRENCE