L’insémination artificielle avec le sperme du partenaire consiste à placer dans l’utérus des spermatozoïdes du partenaire qui ont été sélectionnés au préalable parmi ceux d’un échantillon.


Quand cela est-il recommandé?

Insémination artificielle (IAC) Avec vos ovules et le sperme de votre partenaire

PDF brochure (117 kb)

L’insémination artificielle est indiquée lorsque les spermatozoïdes ont des difficultés pour arriver à l’utérus (impuissance, mauvaise qualitè du sperme, etc…).

Elle est aussi judicieuse dans le cadre de problèmes ovulatoires, altérations anatomiques et/ou fonctionelles du col de l’utérus (facteur cervical), facteurs coïtaux, ou stérilité d’origine inconnue.

Insémination dans le cas d’une vasectomie
L’insémination artificielle peut être employée lorsque l’homme a été soumis à une vasectomie et désire avoir un enfant. Le sperme est obtenu par ponction du conduit déférent et, si l’échantillon obtenu est suffisant, il est préparé et utilisé pour l’insémination artificielle. Cependant, les échantillons obtenus au moyen de cette procédure sont généralement peu abondants et il est donc probable que l’on recommande finalement d’avoir recours à la fécondation in vitro.

Insémination dans le cas d’une pathologie urologique
L’insémination artificielle intra-conjugale peut également être utilisée avec succès dans certaines situations peu fréquentes, comme c’est le cas des hommes présentant une éjaculation rétrograde (à l’intérieur de la vessie urinaire), ce qui arrive après une intervention chirurgicale sur la prostate. Dans ce cas, on obtient les spermatozoïdes au moyen de la centrifugation du contenu de la vessie. Elle est également utilisée dans certaines pathologies urologiques, comme c’est le cas de l’hypospadie. D’autres maladies ont bénéficié de ce traitement, notamment les impotences résultant de paraplégies ou de tétraplégies, qui permettent d’obtenir des spermatozoïdes au moyen de l’électro-éjaculation ou la ponction de l’épididyme.

Insémination avant de suivre des traitements contre le cancer
Dans d’autres cas, l’insémination artificielle peut également être préparée à l’avance, lorsque l’homme doit être soumis à des traitements chimiothérapeutiques ou radiothérapeutiques (certains traitements du cancer), dans lesquels les cellules germinales productrices de spermatozoïdes ont tendance à s’altérer. Dans ce cas, on peut congeler à l’avance plusieurs échantillons de sperme éjaculé (cryoconservation), lesquels sont décongelés et préparés au moment où l’on désire une insémination artificielle.

Phases

1. Contrôle et stimulation des ovaires

On stimule les ovaires en administrant des hormones (folliculostimuline FSH et, dans certains cas, lutéostimuline LH), et on contrôle le déroulement du cycle avec des échographies jusqu’à ce que le nombre et la taille des follicules soient appropriés (il suffit d’un follicule pour cette technique). C’est à ce moment-là, grâce à l’administration d’une autre hormone qui imite la LH (ou lutéostimuline), celle qui induit naturellement l’ovulation, que l’on provoque la libération de l’ovule.

2. Nous sélectionnons les spermatozoïdes et préparons l’échantillon

Le jour-même de l’insémination, le partenaire remet l’échantillon de sperme au laboratoire. L’échantillon est traité pour séparer les spermatozoïdes mobiles des autres composants. Ceci fait, on obtient une concentration de spermatozoïdes mobiles (plusieurs millions) suffisante pour pratiquer l’insémination.

3. Insémination

Le jour de l’ovulation, l’échantillon de spermatozoïdes est aspiré dans une fine canule, puis injecté dans l’utérus. C’est un procédé simple, indolore et très similaire à un simple examen gynécologique.

Taux de réussite

Comme pour n’importe quelle autre décision importante, il convient de vous assurer que l’information que vous recevez ait été vérifiée.

À la Clinique EUGIN, nos résultats font l’objet d’audits systématiques de la part d’un organisme indépendant : ils reflètent fidèlement les grossesses de centaines de patientes ayant suivi leur traitement dans notre centre.

Il s’agit de résultats positifs de l’hormone Beta hCG, mesurée à partir du 14e jour après le transfert : premier signe d’une gestation.

C’est le premier indicateur du résultat du traitement : à partir de ce moment-là, la nature suit son cours, comme pour toute grossesse, quelle que soit son origine.

IAC : Insémination artificielle intra-conjugale (avec le sperme du conjoint)

Coût du traitement

Le coût total de votre traitement, fixé d’avance, sans surprises, est de 1.140 EUR

Votre premier rendez-vous sera gratuit si vous le demandez avant le 30 novembre.

Ce montant inclut tous les actes médicaux nécessaires pour réaliser le traitement, de la première visite jusqu’à la fin du traitement.

Les traitements médicaux en Espagne sont exonérés de TVA.

Ce montant N’inclut pas:

  • Les tests médicaux préalables nécessaires: ceux-ci sont différents pour chaque personne en fonction de son dossier médical.
  • La médication, pendant votre première visite, votre médecin vous indiquera les doses dont vous avez besoin selon votre cas.

Le coût de la médication pour la donneuse sera de 1.500€ (si vous ne nous l’avez pas apportée au préalable).


Durée du traitement

Tous les traitements sont réalisés à la clinique Eugin. Vous pouvez commencer immédiatement et, dès le moment où vous le commencez jusqu’à ce que vous le terminiez, en général, il faut un mois.

Étant conscients que les déplacements supposent un coût supplémentaire important, chez EUGIN nous faisons tout notre possible pour les réduire au minimum indispensable. C’est la raison pour laquelle, nous vous proposons deux voyages de courte durée à la Clinique Eugin. Les voyages peuvent être programmés tous les jours de la semaine (y compris le week-end) afin que ce soit plus facile pour vous de les intégrer à votre agenda.

Tout le suivi se fait de manière aisée, sûre et en respectant toute la privacité au travers de votre zone privée, tout spécialement conçue à cet effet sur notre site web.

L’étape suivante, et à nouveau sans engagement, consiste à fixer votre visite de diagnostic. C’est à ce moment-là que vous déciderez avec votre médecin du traitement qui vous convient le mieux.

Pré-diagnóstic en ligne

Commencer mon traitement

Besoin de plus d’informations

Dernière Mise À Jour: octobre 2017