Ultrasound exam

Vésicule vitelline : évaluation de l’échographie et évolution de la grossesse semaine après semaine

Publié: 26 octobre 2022|Actualisé: 26 octobre 2022|A propos de la reproduction assistée.|

La vésicule vitelline est une structure visible située à l’intérieur du sac gestationnel. Sa présence lors de l’échographie de contrôle confirme l’existence d’une grossesse intra-utérine. Vers la quatrième ou la cinquième semaine, elle mesure environ trois millimètres et augmente en moyenne d’un millimètre par jour au début de la grossesse. À la dixième semaine, elle mesure six millimètres et apparaît comme un disque arrondi aux bords brillants, dans l’utérus.

La vésicule vitelline fait partie de ce qui sera toute la protection qui enveloppera le bébé au cours de son développement. Son rôle principal consiste à nourrir l’embryon en formation du début —depuis la quatrième semaine environ— jusqu’à la fin du premier trimestre. Elle va également générer des globules rouges jusqu’à ce que le placenta se soit formé.

Après avoir obtenu un résultat positif à un test de grossesse, une échographie par voie vaginale est réalisée (généralement programmée entre la sixième et la neuvième semaine environ après les dernières règles). Lors de cette échographie, on voit apparaître une structure arrondie de 3-5 mm, à savoir la vésicule vitelline.

La vésicule vitelline durant les 6 premières semaines de la grossesse

Lors des premières étapes de la grossesse, l’embryon est trop petit pour apparaître sur les échographies. C’est pourquoi, le sac gestationnel est le premier à être découvert, mais il n’indique pas toujours l’existence d’un embryon. De là, l’importance de la vésicule vitelline lors d’une grossesse : la croissance du sac gestationnel permet de distinguer la vésicule vitelline et, donc, l’embryon suite au développement embryonnaire.

Nous vous expliquons, ci-après, comment la vésicule vitelline se développe à l’intérieur du sac gestationnel et comment elle évolue au cours des premières semaines de la grossesse.

Le développement du bébé lors des deux premières semaines

Le voyage commence la première semaine, lorsque votre corps est en train de se préparer pour l’ovulation et la fécondation, qui auront lieu, en général, lors de la troisième semaine. À ce stade, rien n’apparaît sur l’échographie, sauf les ovaires qui sont en train de se préparer durement pour libérer l’ovule dans la trompe de Fallope.

Alors, comment se déroule la première semaine de la grossesse si vous n’êtes pas encore enceinte ? Étant donné qu’il est très difficile de déterminer quand la conception a lieu —l’ovule peut attendre les spermatozoïdes pendant plus de 24 heures et ceux-ci peuvent l’attendre plusieurs jours avant de le rencontrer —, la majorité des médecins utilisent le premier jour des dernières règles comme référence pour compter les 40 semaines de grossesse.

Le développement du bébé lors de la troisième semaine

Lorsque l’ovule rencontre le spermatozoïde, lors de la troisième semaine, et qu’ils s’unissent, naturellement ou grâce à l’ insémination artificielle, on peut commencer à parler de grossesse. Même s’il reste du temps pour que vous vous en rendiez compte, votre corps commence déjà à se préparer, et le petit groupe de cellules qui donneront lieu au bébé est en train de se multiplier rapidement. Le nom attribué au résultat de tout ce processus est le blastocyste. Celui-ci commence à descendre depuis la trompe jusqu’à l’utérus, où il arrivera au bout de 4 jours environ, et il mettra deux jours de plus à s’implanter dans la paroi.

Lors d’une fécondation in vitro, le processus de la fécondation de l’ovule avec le sperme et le développement des premiers jours de l’embryon est réalisé en laboratoire et, après le transfert embryonnaire, la grossesse suit son cours comme lors d’une grossesse naturelle.

Qu’aperçoit-on durant cette semaine-là ? Rien n’est encore bien visible. Juste après l’implantation du blastocyste dans la paroi de l’utérus, les cellules du futur placenta (qui est encore en cours de formation) commencent à libérer de la gonadotrophine, l’hormone qui fera en sorte que le test de grossesse soit positif. Celle-ci est chargée d’arrêter la production d’ovules dans les ovaires durant la grossesse.

Le développement du bébé lors de la quatrième semaine

Comme nous l’avons indiqué auparavant, lors de la quatrième semaine de la grossesse, la vésicule vitelline commence à se former. À ce stade, elle n’est pas plus grande qu’une semence, mais elle commence à grandir très rapidement et à nourrir le futur bébé. En fait, la vésicule vitelline s’intègrera ultérieurement au tube digestif du bébé, lors de la formation des organes.

Vous pouvez alors commencer à ressentir les premiers symptômes liés à l’augmentation des hormones. Nausées, tension au niveau des seins, sautes d’humeur, … Parfois, l’implantation provoque un léger saignement.

Le développement du bébé lors de la cinquième et de la sixième semaine

La masse de cellules et le disque qui apparaissaient à la quatrième semaine commencent à ressembler à un têtard muni d’une très grosse tête et d’une espèce de queue qui semble recourbée vers le corps. La vésicule vitelline est collée à lui.

Il faudra encore attendre longtemps pour que tous les organes du corps soient formés, mais le système circulatoire sera le premier à être prêt : on peut voir le cœur qui bat très vite. Sur l’échographie, il apparaît comme un petit battement et on l’entend battre à un rythme beaucoup plus rapide que le nôtre grâce à l’échographie Doppler.

Que se passe-t-il s’il n’y a pas de vésicule vitelline lors d’une échographie réalisée au cours de la sixième semaine ?

Comme nous l’avons précisé auparavant, la première échographie devrait avoir lieu entre la sixième et la neuvième semaine. Que la vésicule vitelline n’apparaisse pas lors de la sixième semaine peut indiquer que la grossesse n’est pas aussi avancée que ce que vous ne pensiez, surtout si vos cycles sont irréguliers. Il est donc plus que probable que le médecin décide de refaire l’échographie trois semaines plus tard.

Si l’on ne distingue pas bien la vésicule vitelline ou si elle apparaît altérée (par exemple, si elle a une forme irrégulière, si elle n’est pas arrondie ou qu’elle présente des calcifications) cela peut indiquer qu’il y a un problème au niveau de la grossesse et qu’une fausse couche peut avoir lieu.

Si l’on n’aperçoit ni la vésicule vitelline ni l’embryon lors de la neuvième semaine, on est en présence de ce que l’on appelle une grossesse anembryonnaire. Le test de grossesse est positif, mais il n’y a pas de futur bébé. Le corps reconnaît, en général, spontanément qu’il n’y a pas de grossesse évolutive et expulse le sac gestationnel par le biais d’un saignement similaire à celui des règles. Il faut parfois avoir recours à un médicament ou à un curetage si la fausse couche ne se produit pas spontanément.

La vésicule vitelline et son importance lors de la grossesse et de la gestation

La présence de la vésicule vitelline est un indicateur important de la bonne évolution de votre grossesse. Surtout car il s’agit d’un sac très riche en nutriments nécessaires à l’embryon au début de son développement.

Que vous ayez eu un problème lié à la vésicule vitelline lors d’une grossesse précédente ne signifie pas que cela se reproduise. Si vous avez des doutes ou si vous avez besoin davantage de renseignements, chez Eugin vous disposerez d’une vaste équipe de professionnels et de spécialistes qui vous accompagneront tout au long de votre grossesse et veilleront, à tout moment, à votre confort, votre tranquillité et votre sécurité.

Il y a de nombreuses façons de réaliser un rêve, et chez Eugin nous pouvons vous aider à y parvenir. Nous avons plus de 20 ans d’expérience et notre enthousiasme est tout aussi intact que le premier jour. Ensemble nous trouverons le traitement qui s’adapte le mieux à vos besoins.

DEMANDER RDV PAR VIDÉOCONFÉRENCE